Vous avez dû le remarquer : une grande partie de la jeune génération ne lit pas Ellen White. Le problème est que, souvent, ses écrits ont, pour eux, perdu de leur pertinence. Alors, comment les dirigeants de l’Église, les enseignants et les administrateurs scolaires inclus, peuvent-ils encourager les jeunes à lire ses livres ?

  1. Vous êtes l’introduction ! Les gens associent le message au messager. Si vous projetez une attitude triste, de colère, ou moralisatrice, inconsciemment les jeunes la projetteront sur les écrits d’Ellen White. Ils vont aussi relever vos attitudes non verbales. Assurez-vous que l’introduction est positive. Personne ne devrait faire la connaissance d’Ellen White par un « Ellen White dit que tu ne devrais pas… »
  2. La culpabilisation ne marchera probablement pas. La jeune génération ne manque pas de divertissement. Pour beaucoup, la lecture est difficile, car ils sont branchés sur les stimuli visuels. Ils ont besoin qu’on leur montre la pertinence de ses écrits pour qu’ils fassent l’effort de les explorer.
  3. Partagez votre expérience. Une façon de montrer la pertinence de ses écrits est de partager votre expérience. Comment un livre d’Ellen White vous a-t-il rapproché(e) de Dieu ? Comment vous a-t-il soutenu(e) dans une crise ? Quel conseil pratique tiré de ses écrits vous aide à résoudre un problème ?
  4. Partagez une citation favorite. Les jeunes générations n'aiment peut-être pas les longues lectures, mais elles s'accrochent rapidement à de courtes citations pertinentes. De courtes citations, d’une ligne ou deux de préférence, iront plus loin et auront plus d’influence que de longs paragraphes. Le défi est de ne pas sortir ces citations de leur contexte. Il est aussi important de choisir des citations positives centrées sur Christ. Certes, Ellen White a beaucoup de choses très pointues à dire sur le péché et les pratiques condamnables, mais, tant que les jeunes n’ont pas leur propre relation personnelle avec Jésus, ces déclarations sont plus susceptibles de les repousser que de les attirer.
  5. Racontez des histoires d’intérêt humain. Pour certains, Ellen White est un genre de sainte adventiste. Les dirigeants ont été réticents à raconter ses luttes et ses victoires, pensant que cela, d’une certaine manière, la dénigrerait auprès de la jeune génération. En réalité, c’est exactement le contraire qui se passe. Savoir qu’elle a eu des luttes personnelles et des défis la rend abordable et démontre la capacité de Dieu de permettre à chacun de relever les défis de la vie.
  6. Offrez un livre. Il faut encourager la pratique de donner un livre de belle qualité (pas un livre de poche bon marché) tel que Vers Jésus lors d’occasions spéciales. Baptêmes, anniversaires ou remises de diplômes sont des moments importants et peuvent être des opportunités pour offrir un livre. Faites en sorte que le jeune sache que cela est un cadeau personnel (peut-être avec son nom gravé) et non une forme de publicité.
  7. Que vos conseils soient ceux d’un modèle positif. C’est peut-être la façon la plus difficile mais aussi la plus efficace d’amener les jeunes à lire les écrits d’Ellen White. Ils cherchent à voir, et se demandent, si ses écrits font vraiment la différence. Les dirigeants qui la citent sont-ils les chrétiens les plus sympathiques ou les plus désagréables? Leur mariage est-il heureux et sain ? Quelles relations ont-ils avec leurs enfants ? Font-ils une promotion bruyante du végétarisme tout en annonçant aussi bruyamment qu’il est rare qu’ils dorment plus de quatre heures par nuit car ils sont tellement occupés à travailler ? Les jeunes ne recherchent pas la perfection mais l’authenticité.
  8. N’utilisez jamais Ellen White comme une arme ou une massue pour forcer un jeune à se soumettre ou pour essayer de contrôler les autres. Le premier à appliquer ses conseils devraient toujours être individuellement l’enseignant ou l’administrateur scolaire.

Les écrits d’Ellen White ont tant à offrir ! Par la grâce de Dieu, les enseignants adventistes peuvent aider les jeunes à découvrir dans ses écrits des principes bibliques, des conseils intemporels, et une relation salvatrice avec Jésus.

Chantal J. Klingbeil

Chantal J. Klingbeil, M.Phil., est directrice associée du Ellen G. White Estate situé à Silver Spring, dans Maryland, aux États-Unis.

Citation recommandée :

Chantal J. Klingbeil, Présenter Ellen White à une nouvelle génération, La Revue d’éducation adventiste, n°53, 2020.