Meilleures Pratiques au Travail | Kayla F. Gilchrist-Ward

Stratégies de compréhension de la lecture :

améliorer les compétences d'écriture dans la classe d'anglais du secondaire

Le programme d’anglais du secondaire comprend la grammaire, l’écriture, le vocabulaire, et l’étude de diverses œuvres littéraires. Certaines de ces œuvres sont classées dans la catégorie de la littérature classique, et certaines sont des œuvres modernes. Cependant, peu importe la catégorie, les étudiants peuvent être sûrs d’une chose : il y aura un travail de rédaction. Les bons écrivains sont souvent d’avides lecteurs. Habituellement, les compétences de compréhension de la lecture sont enseignées aux niveaux primaire et intermédiaire de l'école, mais leur besoin s'étend jusqu'à la salle de classe de l'école secondaire. Courriels, messages textes, blogues et messagerie instantanée sont devenus les moyens de communication des étudiants, augmentant, de ce fait, le besoin de compétences de lecture et d’écriture1. Bien que ces formes d’écriture exigent un minimum de mots, et que parfois elles n’emploient pas la structure traditionnelle des phrases, le lecteur a quand même besoin de comprendre ce qui est dit et parfois sous-entendu. De plus, le rédacteur doit quand même savoir comment communiquer efficacement ses idées avec ces méthodes. Peu importe le choix de carrière des étudiants – cols bleu ou cols blancs – les employeurs s’attendent à ce qu’ils soient capables de lire, d’écrire et de comprendre les nombreux types de communication2.

Les enseignants d’anglais au niveau secondaire doivent préparer les étudiants à l’entrée au collège ou sur le marché du travail. À cette fin, ils doivent développer leurs compétences de lecture et d’écriture, ce qui demande de relever et surmonter les défis dans ces domaines. Luke et Grieshaber3 ont suggéré que les manières traditionnelles d’enseignement – cours magistraux, lecture et réponse aux questions, définition des mots et leur emploi dans des phrases, etc. – peuvent ne pas répondre aux besoins de tous les étudiants. Dans un tel cas, les enseignants d’anglais au secondaire doivent mettre en œuvre des stratégies particulières pour les aider à améliorer leurs compétences de lecture et d’écriture.

Stratégies de mise en œuvre

Tenue d’un journal

On considère que la tenue d’un journal est une stratégie efficace d’enseignement des compétences de lecture et d’écriture. Cette forme d’écriture peut se faire avant, après ou pendant une activité ou une expérience d’écriture. La tenue d’un journal donne aux étudiants l’occasion d’exprimer leur réaction au thème d’un texte, de réagir (positivement ou négativement) à un événement dans le texte, d’exprimer leurs opinions sur des idées controversées dans le texte, ou d’explorer leurs pensées, sentiments ou croyances par rapport au texte. S’exprimer par la parole écrite permet au lecteur de mieux comprendre un texte et est important pour partager ses idées avec les autres.

L’instructeur peut utiliser la tenue d’un journal pour créer une atmosphère de confiance permettant aux participants d’être à l’aise lors du partage de leurs pensées avec les autres. La rédaction d’un journal enseigne aussi la pensée d’ordre supérieure. Une étude de Shaaraway4 a constaté que la tenue d’un journal affectait positivement l’esprit critique des jeunes et en faisait de meilleurs élèves et communicateurs. Lo 5 a conclu que les journaux intimes ajoutés au portfolio des élèves favorisent leurs résultats en leur donnant plus de contrôle sur leurs propres pensées et idées – l’enseignant jouant le rôle d’observateur qui commente et offre des directives au besoin. La possibilité d’écrire librement dans un journal crée un environnement plus détendu encourageant ainsi un auteur en difficulté à s'exprimer sans se soucier d'une éventuelle note.

La tenue d’un journal peut prendre plusieurs formes : un journal de lecture où les élèves inscrivent simplement le titre du matériel de lecture, la date où il a été lu et répondent à des questions dirigées sur la lecture ; une entrée de journal intime ; ou une liste de contrôle pour la lecture. Il peut s’agir d’un compte rendu informel des pensées et réactions au texte ou d’un compte rendu formel des processus de pensée nécessaires à l’accomplissement d’une tâche. La tenue d’un journal aidera généralement à l’amélioration des compétences de lecture et d’écriture des étudiants.

Pratiques optimales

L’enseignant peut utiliser diverses approches pour la tenue d’un journal :

    • Il peut donner aux étudiants la liberté d’écrire sur leurs expériences, leurs aspirations futures, ou leurs opinions sur certains événements de l’actualité, et cela en notant toutes leurs idées sans se soucier de la grammaire, de l’orthographe ou d’autres règles de rédaction6.Par exemple, l’expéditif « dans cinq années, je me vois… » encourage les étudiants à se fixer des buts, et c’est une excellente stratégie pour les aider à planifier leur avenir.
    • Les étudiants peuvent tenir un journal sur leurs activités hebdomadaires en rapportant tant les choses positives que négatives qui leur sont arrivées, explorer les stratégies pour éviter les expériences négatives et encourager les positives, ce qui leur permettra de mieux comprendre quels sont les domaines qu’ils sont capables de contrôler.
    • La tenue d’un journal de groupe est une façon créative de faire participer les élèves à l’écriture puisque cela encourage la réflexion, offre des occasions de soulever d’importantes questions et d’examiner des idées délicates, développe des compétences orales et écrites, et améliore le développement du groupe7. Pour présenter cet exercice, l’instructeur fournit un journal à couverture rigide et suggère un sujet sur lequel chaque élève doit écrire une réponse dans le journal. Une fois l’exercice terminé, l’instructeur demandera à des volontaires de lire leurs réponses à haute voix en guise de transition à la discussion de groupe. Cette méthode aidera les étudiants à développer leur confiance en eux pour partager leurs pensées devant un groupe. Cela les encouragera encore plus à écrire en ayant à l'esprit un but spécifique et un public en tête.
    • La tenue d’un journal de groupe peut aussi être utilisée pour l’expression personnelle. Plusieurs étudiants peuvent se voir offrir l’occasion d’écrire dans le journal au cours d’une période de classe. Leurs textes peuvent être des poèmes, des chansons, ou des idées pour des nouvelles ou des articles. L’enseignant peut allouer plusieurs jours aux étudiants pour lire les contributions à haute voix aux membres de leur groupe ou à toute la classe, après quoi, ceux qui ont écouté peuvent être invités à faire des suggestions ou des commentaires sur les textes dans le journal. L’instructeur devrait exposer le journal dans un endroit désigné de la salle de classe pour que les étudiants puissent y écrire chaque fois qu’ils désirent y noter une pensée.

Évaluation

L’évaluation d’un journal peut prendre plusieurs formes, selon la nature du journal et l’objectif du devoir. Après que chaque étudiant a choisi un certain nombre de journaux à soumettre pour l’évaluation, l’instructeur peut utiliser une grille semblable à celle publiée par La Richmond Community School qui évalue le contenu, le développement des idées, l’organisation, et les mécanismes (voir l’appendice pour le lien qui mène à la grille pour la tenue d’un journal). Pour la tenue de journaux moins structurés et rédigés librement, le formateur attribuera une note d’achèvement. Par exemple, si l’étudiant devait écrire dix textes mais qu’il n’en a remis que huit, il recevra 80 sur 100.

Une façon créative d’encourager la tenue d’un journal est d’inviter les étudiants à créer un livre électronique comportant au moins un texte tiré de chaque journal. Les entrées sont sauvegardées sous forme de fichiers PDF, téléchargées et stockées sur un site web HTML5. Les étudiants envoient un mail à l’instructeur avec le lien vers le livre (voir appendice pour le lien qui conduit au site Web HTML5). L’enseignant peut utiliser la grille nommée plus haut pour évaluer le livre électronique en ajoutant une catégorie « créativité » à la grille. En général, le journal de groupe ne reçoit pas de note puisque on l’utilise pour encourager les idées et accroître le niveau de confort des étudiants alors qu’ils partagent leurs idées. Si l’enseignant choisit de donner une note, il peut aussi attribuer des points pour la participation en classe.

Enseignement diversifié

L’enseignement diversifié est une autre stratégie que les enseignants d’anglais peuvent mettre en œuvre dans leurs classes. Étant donné que les gens apprennent de différentes manières, les enseignants doivent varier l’enseignement afin de répondre aux besoins de chaque élève8. Plusieurs études ont été menées sur les intelligences multiples et sur la façon dont on peut les utiliser pour aborder l'apprentissage des élèves dans n'importe quel contexte scolaire. Howard Gardner de l’université Harvard a identifié neuf intelligences différentes: musicales, corporelles et kinesthésiques, logico-mathématiques, linguistiques, spatiales, interpersonnelles, intrapersonnelles, naturalistes et existentielles8.

Pour aborder l’intelligence spatiale, une stratégie que les enseignants peuvent utiliser est la littératie visuelle10. Des images et des films en relation avec le contenu des divers devoirs peuvent aider les étudiants à établir des liens concrets avec des idées abstraites. Le contenu visuel répond à leur besoin de « voir » le sens en action. Par exemple, l’élève peut interpréter le sens en se basant sur le langage corporel. Les lectures verbales ou dramatiques de passages aident les étudiants à entendre les émotions des caractères littéraires et développent leur compréhension à court terme. Cette stratégie aborde l’intelligence musicale où les élèves interprètent le sens des sons. Un changement dans l’inflexion de la voix peut aider les étudiants à identifier les réactions émotionnelles aux caractères, les conflits, et la résolution des conflits. Les jeux de rôle et les scénarios de résolution de problèmes sont des activités corporelles et kinesthésiques qui permettent aux élèves d’aller au-delà du devoir pour s'engager dans le texte et les expériences de la vie réelle. Explorer comment l’environnement naturel affecte le psychique donne l’occasion de s’auto-explorer, d’apprécier différentes cultures, croyances et expériences. Ces méthodes d’enseignement diversifié intègrent plusieurs intelligences multiples.

Varier les tâches pour incorporer les intelligences multiples permettra également d'améliorer les performances des élèves. Un enseignant d’anglais peut utiliser les stratégies suivantes pour améliorer la réussite académique des élèves dans leurs cours de rédaction :

    • Demander aux étudiants d’utiliser leurs compétences visuelles pour créer une couverture de livre, une peinture, un dessin ou un livre d’images pour exprimer leurs idées.
    • Relier une chanson à une idée.
    • Créer une situation de résolution des conflits qui reflète le contenu enseigné en classe.

Pratiques optimales

Les enseignants peuvent utiliser des livres d’images pour enrichir l’enseignement et l’apprentissage des langues mais aussi des mathématiques, des sciences sociales, des sciences, et des arts visuels et de la scène11. La création de livres d’images permet aux étudiants de faire la chronique des événements majeurs de leur vie. Demander aux élèves d'écrire la narration en utilisant des éléments comme le thème, l'intrigue, la caractérisation, le conflit et la résolution, fournira le cadre pour raconter une histoire. Leur demander d’illustrer ces éléments à l’aide de photos les aidera à identifier l’efficacité d’une communication non verbale par écrit. La compilation des photos peut être téléchargée plus tard sous forme de livre en utilisant le site web HTML5 gratuit mentionné plus tôt dans cet article. Cela permettra aux élèves de partager leur livre électronique en classe et avec d’autres personnes par un lien fourni par le site web.

Évaluation

Une façon d’évaluer des projets créatifs est l’évaluation par les pairs. Pour protéger l’anonymat, les noms des élèves sont remplacés par des chiffres et les soumissions sont lues dans une autre classe. Une grille peut permettre aux étudiants d’évaluer leurs camarades de classe en fonction des critères pour le devoir et la créativité des idées présentées (voir l’appendice pour un lien vers la grille de présentation visuelle). Le récit qui reçoit la plus haute note reçoit un prix de reconnaissance, un prix ou un certificat.Cette technique motive les étudiants à présenter leur meilleur travail afin de gagner le prix alors que l’anonymat assure un degré d’objectivité. Pour éliminer encore plus la pression sur l’auteur, l’enseignant devrait attribuer une note d’achèvement. De cette manière, chacun reçoit le mérite de son effort.

Cercles socratiques

Les cercles socratiques sont des séances de discussion dirigées par l’enseignant et organisées autour d’une série de questions ouvertes sur un sujet donné. Ces conversations en classe, aussi appelées séminaires socratiques, aident à stimuler la pensée critique et permettent aux étudiants d’approfondir la compréhension d'un concept ou d’une situation12. Les cercles socratiques ont permis à de nombreux enseignants de faciliter et encourager la participation des élèves pendant la lecture et les discussions de groupe. Ces cercles donnent l'appropriation de la conversation et du partage des idées aux élèves pour assurer le dialogue sur un sujet. La discussion généralement se concentre sur des questions ouvertes qui favorisent la compréhension du matériel de lecture13.

La participation dans des activités orales telles que la lecture à voix haute et la réflexion à voix haute permet aux étudiants d’entendre différentes inflexions de voix et interprétations verbales, et de poser des questions tout en lisant. Les chercheurs Gillam, Fargo et St. Clair Robertson14 ont trouvé que les élèves qui participent à des séances de réflexion à voix haute pouvaient se rappeler de l’information et répondre aux questions sur le texte avec une plus grande précision. Les enseignants d’anglais peuvent utiliser ces stratégies pour aider à améliorer les compétences de lecture et de rédaction de leurs élèves. Plus les élèves retiennent d’information, mieux ils comprennent ce qu’ils ont lu, ce qu’ils synthétisent et comment ils transmettent cette information à quelqu'un d'autre en classe ou au travail.

Pratiques optimales

Selon le site web d’apprentissage actif Paidia15, les questions des séminaires socratiques sont ouvertes, propices à la réflexion et claires. L’instructeur crée une liste de questions sur le texte littéraire auxquelles les étudiants doivent répondre, telles que : « Selon vous, quels sont les mobiles du caractère ? Quel autre bon titre pourrions-nous donner à cette pièce ? Quelles preuves sont utilisées pour appuyer la position de l'auteur sur la question ? Quels autres points pourraient être inclus dans le texte pour expliquer plus en détail le motif ou les idées ? En se basant sur cette histoire ou ce choix littéraire, pensez-vous que l’auteur croit que les humains sont foncièrement bons ou mauvais ? » De telles questions encouragent le lecteur à utiliser ses compétences de pensée critique pour analyser la sélection.

Évaluation

Une des meilleures façons d’évaluer les cercles socratiques est d’utiliser une grille qui permet à l’enseignant de mesurer l’importance de la pensée critique et la valeur de l’apport au cours de la discussion. La grille devrait être conçue pour mesurer le niveau de participation de chaque étudiant et la qualité des réponses (voir l’appendice pour le lien vers la grille globale).

Apprentissage par projet

L’apprentissage par projet est une autre stratégie qui fonctionne bien dans la salle de classe d’anglais. En plus des activités de groupes de discussion, un enseignant d’anglais peut aussi concevoir des tâches axées sur des projets dans le but d’aider les étudiants à accroître leurs compétences et aptitudes à la rédaction. Dans la plupart des environnements de travail, plusieurs personnes apportent leur expertise pour la réalisation d’un produit. Les écoles considérées comme ayant des programmes d’études supérieures couronnés de succès incorporent l’apprentissage par projet dans leurs cours. Dès l’école primaire, les élèves apprennent à travailler ensemble pour résoudre des équations, construire des modèles, et rendre compte des résultats. Les recherches montrent que de combiner la lecture et l’écriture dans l’apprentissage par projet est plus efficace que de traiter chaque domaine séparément16. L’apprentissage par projet devrait se poursuivre tout au long de la scolarité. Les enseignants d’anglais devraient pourvoir mettre en œuvre ce type d’enseignement en repensant simplement certaines de leurs leçons.

Pratiques optimales

Dans la majorité des classes du secondaire, le document de recherche passe pour un projet. L’instructeur peut redéfinir ce projet de manière à ce que les élèves le terminent en tant que groupe. Le groupe devient donc responsable de développer et de s’accorder sur une ou des questions de recherche. Tous font alors la recherche et décident de la meilleure manière de rendre compte de leurs constatations (voir l’appendice pour le lien vers les lignes directrices pour créer l’étude). Le projet peut exiger plusieurs rencontres du groupe.

Ce genre de projet peut être conçu pour intégrer les stratégies susmentionnées. Le groupe a le devoir de tenir un journal de recherche et un journal de service, de participer aux cercles socratiques et d’utiliser les stratégies de lecture et de réflexion à voix haute pour partager les idées. En se servant de leur intelligence préférée, les étudiants peuvent créer des graphiques et des tableaux pour enregistrer l’information. Ils peuvent aussi créer des esquisses pour exprimer leurs idées et faire des vidéos ou des diapositives pour consigner leurs constatations. L’enseignant peut demander à un groupe d’écrire un script, de créer et de mettre en scène un scénario, de créer une partition musicale et/ou de fournir un document écrit pour accompagner les visuels.

Évaluation

Pour qu’ils deviennent des citoyens productifs, il est indispensable que les étudiants possèdent des compétences en lecture et en écriture. Bien qu’ils commencent à développer des compétences en lecture et en écriture dès l’école élémentaire et intermédiaire, celles-ci doivent être consolidées à l’école secondaire.

L’évaluation de ce genre de projet peut prendre plusieurs formes. Le projet de recherche étant réalisé par un groupe d’étudiants, l’instructeur peut inclure une évaluation par les pairs dans laquelle les membres du groupe évaluent la performance des uns et des autres. L’évaluation par les pairs doit se faire plusieurs fois pendant le projet de recherche afin de déterminer si chaque membre du groupe remplit ses tâches assignées (voir appendice pour le lien vers la grille d’évaluation par les pairs). L’instructeur utilise alors les réponses pour conseiller les membres du groupe et apporter les ajustements nécessaires à la composition du groupe et aux tâches qui lui sont assignées. L’instructeur devra déterminer quelles sont les parties du projet à évaluer. Par exemple, il peut donner des notes de participation aux séances du cercle socratique. Les devoirs de recherche remis pour une évaluation formelle devraient inclure les grandes lignes, une bibliographie annotée, et le papier final, qui peuvent tous être notés par l’instructeur à l’aide d’une grille (voir appendice pour le lien pour la création de grille). La présentation orale du projet de recherche est évaluée par les étudiants et l’instructeur, et utilisée comme un moyen de discussion sur le sujet de recherche et le processus de recherche (voir appendice pour le lien à l’évaluation par les pairs et pour l’évaluation de la présentation orale).

Conclusion

Pour qu’ils deviennent des citoyens productifs, il est indispensable que les étudiants possèdent des compétences en lecture et en écriture. Bien qu’ils commencent à développer des compétences en lecture et en écriture dès l’école élémentaire et intermédiaire, celles-ci doivent être consolidées à l’école secondaire. L’enseignant d’anglais peut mettre en œuvre un certain nombre de stratégies de lecture et d’écriture pour assurer la réussite des étudiants17. La mise en œuvre de stratégies efficaces et des meilleures pratiques au niveau secondaire aidera à s'assurer que les étudiants ont une compréhension de la lecture et des compétences d'écriture de premier ordre – non seulement en tant que diplômés de l’école mais aussi au moment de l'entrée sur le marché du travail.


Cet article a été revu par des pairs.

Kayla F. Gilchrist-Ward

Kayla Gilchrist-Ward, Ed.D., est professeure agrégée à l'université Oakwood de Huntsville, en Alabama, aux États-Unis, où elle enseigne la composition de première année, la littérature mondiale et la rédaction professionnelle. Kayla Ward a fait des exposés à plusieurs conférences sur les stratégies d'enseignement en classe d'anglais, la création littéraire et l'édition de livres pour les jeunes écrivains. Enseignante pendant 25 ans – dont 18 ans comme enseignante d'anglais à temps plein de la 9e à la 12e année et 7 ans comme professeure d’université de premier cycle – elle est également fondatrice de Breindel Reese Consulting Firm, une entreprise de consultation en éducation qui aide des organismes privés et sans but lucratif à rédiger des demandes de subventions, à planifier et à concevoir des programmes.

Citation recommandée :

Kayla Gilchrist-Ward, Stratégies de compréhension de la lecture pour améliorer les compétences d'écriture dans la classe d'anglais du secondaire, Revue d’éducation adventiste.Disponible à https://jae.adventist.org/fr/2019.81.3.7.

NOTES ET RÉFÉRENCES

  1. Stephen Graham et Michael Hebert, “Writing to Read: A Meta-analysis of the Impact of Writing and Writing Instruction on Reading,” Harvard Educational Review 81:4 (décembre 2011): 710-744.
  2. Allison Doyle, “Communication Skills for the Workplace,” The Balance Careers (mai 2017): https://www.thebalancecareers.com/communication-skills-list-2063779; Lisa Irish, “Communication, Collaboration Are Key to Success in School, Workplace, Life,” Arizona Education News Service (March 2015): https://azednews.com/communication-collaboration-are-key-to-success-in-school-workplace-life/.
  3. Allan Luke et Susan Grieshaber, “New Adventures in the Politics of Literacy: An Introduction,” Journal of Early Childhood Literacy 4:1 (avril 2004): 5-9.
  4. Hanaa Youssef Shaarawy, “The Effect of Journal Writing on Students’ Cognitive Critical Thinking Skills: A Quasi-experimental Research on an English as a Foreign Language (EFL) Undergraduate Classroom in Egypt,” International Journal of Higher Education 3:4 (octobre 2014): 120-128. doi:10.5430/ijhe.v3n4p120.
  5. Yan-Fen Lo, “Implementing Reflective Portfolios for Promoting Autonomous Learning Among EFL College Students in Taiwan,” Language Teaching Research, 14:1 (février 2010): 77-95. doi:10.1177/1362168809346509.
  6. Joanne Cooper, “Keeping a Journal: A Path to Uncovering Identity (and Keeping Your Sanity),” Educational Perspectives 46:1-2 (2013): 40-43. ERIC Document No. EJ1088286.
  7. Morten Asfeldt, “Group Journaling: A Tool for Reflection, Fun and Group Development,” Pathways: The Ontario Journal of Outdoor Education 24:4 (2012): 14: http://files.eric.ed.gov/fulltext/EJ994017.pdf.
  8. Seymour W. Itzkoff, Children Learning to Read: A Guide for Parents and Teachers (Westport, Colo.: Praeger, 1996).
  9. Howard Gardner, “In a Nutshell,” Multiple Intelligences: New Horizons in Theory and Practice (New York: Basic Books, 2006), 5-31: https://howardgardner01.files.wordpress.com/2012/06/in-a-nutshell-minh.pdf; Mark Vital, “9 Types of Intelligence—Infographic,” (March 2014): https://blog.adioma.com/9-types-of-intelligence-infographic/.
  10. Virginia Kohl, Becky Dressler, et John Hoback, “The Roles of a Visual Literacy Component in Middle School Language Arts Curricula: A Case Study With At-risk Students and Their Teachers.” Communication présentée à l’Annual Meeting of the National Communication Association, Atlanta, Ga., 2001. (ERIC No. ED461138).
  11. Erinn Fears Floyd et Thomas P. Hebert, “Using Picture Book Biographies to Nurture the Talents of Young Gifted African American Students,” Gifted Child Today 32:2 (printemps 2010): 38-46. (ERIC Document Reproduction Service No. EJ881327).
  12. Matt Copeland, Socratic Circles: Fostering Critical and Creative Thinking in the Middle and High School (Portsmouth, NH: Stenhouse Publishers, 2005), 9-12; National Council for Teachers of English, “Crafting and Conducting a Successful Socratic Seminar,” (décembre 2017): http://www2.ncte.org/blog/2017/12/crafting-conducting-successful-socratic-seminar/.
  13. Alexis Carmela Brown, “Classroom Community and Discourse: How Argumentation Emerges during a Socratic Circle,” Dialogic Pedagogy an International Online Journal 160:4 (2016): A81-A97 (ERIC Document Reproduction Service No. EJ1148627).
  14. Sandra Laing Gillam, Jamison D. Fargo, et Kelli St. Clair Robertson, “Comprehension of Expository Text: Insights Gained From Think-aloud Data,” American Journal of Speech-Language Pathology 18:1 (février 2009): 82-94: http://ajslp.pubs.asha.org/article.aspx?articleid=1757606.
  15. Strategies for Socratic Seminars (2015): https://www.paideia.org/our-approach/paideia-seminar/index.
  16. Nell K. Duke, Anne-Lise Halvorsen, et Stephanie Strachan, “Project-based Learning Not Just for STEM Anymore,” Phi Delta Kappan 98:1 (août 2016): https://journals.sagepub.com/doi/abs/10.1177/0031721716666047.
  17. Kayla F. Gilchrist-Ward, “The Effect of a Reading Remediation Unit on Ninth Grade Students’ Reading Comprehension Skills.” Dissertation de doctorat en éducation, Nova Southeastern University, 2007. https://pqdtopen.proquest.com/doc/862088708.html?FMT=ABS.


Appendice

  1. Évaluation du journal : http://www.rcs.k12.in.us/files/Rubric%20for%20Assessing%20a%20Journal%20Entry.pdf
  2. Site web gratuit pour livre électronique : http://fliphtml5.com/
  3. Grille pour devoirs visuels : http://mrsaustin9.weebly.com/uploads/1/0/9/0/10908540/visual_representation_assignment.pdf
  4. Grille pour séminaire socratique : http://www.fcusd.org/cms/lib03/CA01001934/Centricity/Domain/1250/Socr%20Holistic%20Rubric.pdf
  5. Lignes directrices pour devoir de recherche par projet : https://lsa.umich.edu/content/dam/sweetland-assets/sweetland-documents/teachingresources/Teaching-Project-based-Assignments/TeachingProject-basedAssignments.pdf
  6. Évaluation par les pairs à l’intérieur du groupe : https://www.northwestern.edu/searle/docs/History%20and%20Philosphy%20Self%20and%20Peer%20Evaulation.pdf
  7. Site web pour créer des grilles : https://rubric-maker.com/
  8. Évaluation par les pairs pour présentation de groupe : https://www.wssd.org/cms/lib/PA01001072/Centricity/Domain/257/Peer%20Evaluation%20of%20a%20Group%20Presentation.pdf