Bordes Henry Saturné

APPELÉS À DIRIGER DANS DES TEMPS TROUBLÉS

Les dernières décennies ont été témoins d’un tumulte considérable dans le monde de l’éducation : scandales des admissions, diminution des inscriptions, entretien différé d’installations vieillissantes, endettement excessif des étudiants, mises à pied de professeurs et d'employés, fermetures ou fusions d’institutions, fusillades de masse, augmentations rapides des frais d’inscription, inconduite sexuelle, et tellement plus encore. Armand Alacbay, en tant qu'observateur de l'évolution rapide du paysage de l'éducation et de modèles de financement non durables, a noté : « Le besoin d’administrateurs engagés n’a jamais été aussi élevé. Les conseils peuvent jouer un rôle important dans l’amélioration et l’efficacité des établissements – sans compromettre la qualité de l’enseignement ni augmenter les frais de scolarité1 ».

Le système d’éducation adventiste, dans le monde entier, est en train de prendre de l’ampleur. De nouveaux programmes et de nouvelles écoles y sont ajoutés à un rythme soutenu2. Les conseils des établissements qui s’en sortent bien sur le plan financier et qui sont en pleine croissance, ont la responsabilité de s’assurer que cette croissance est bien gérée et durable. Pourtant, alors que les demandes pour accéder à une éducation continuent d’augmenter, des taux croissants de pauvreté continuent à limiter cet accès pour les pauvres du monde entier3.

Dans la plus grande partie du monde, l’éducation est la solution pour la croissance de l’économie et l’éradication de la pauvreté. Aux États-Unis, un autre défi se profile à l’horizon. Des voix s'élèvent en nombre pour contesteer la valeur de l’éducation. L’année dernière, Bryan Caplan, professeur d’économie à la George Mason University, a publié son livre The Case Against Education : Why the Education System is a Waste of Time and Money4. En 2016, Tamara Hiler et ses collègues ont posé cette question dérangeante : « le collège est-ce assez bon ? » dans un commentaire sur la tendance marquante dans l’éducation supérieure où « presque la moitié des étudiants n’obtiennent pas leur diplôme, nombreux sont ceux qui ne gagnent pas suffisamment même des années après leur inscription, et infiniment trop d’élèves sont incapables de rembourser leurs prêts étudiants5 ».

Une autre grande préoccupation est l’instabilité financière croissante des établissements éducatifs. Il y a quelques mois, Michael Horn a publié un article troublant intitulé « La moitié de tous les collèges devront-ils fermer au cours de la prochaine décennie ? » Il avance qu’aux États-Unis, les collèges et universités ont de plus en plus de difficulté à rapporter assez d’argent pour couvrir leurs dépenses, principalement à cause de l'évolution de la démographie et des tendances en matière d'inscriptions. Horn prédit que « 25 % des institutions actuelles (américaines) – qu’il s’agisse des 550 établissements à but non lucratif et publics d'une durée de quatre ans ou des 1 100 établissements décernant des diplômes », « fermeront, fusionneront ou feront faillite dans les années à venir6 ».

Richard hart, président de l’université de Loma Linda (Californie), se référant à une « réunion qui donne à réfléchir » à laquelle il a assisté avec les administrateurs de plusieurs collèges et universités adventistes, déclare que pour diverses raisons « au cours des cinq dernières années, nos inscriptions collectives dans le système d’éducation supérieure adventiste aux États-Unis ont baissé d’environ 2 % par année, de presque 29 000 en 2012 à 24 369 cette année. Une perte de plus de 9 %... Ce n’est pas le moment de paniquer mais il faut repenser un peu nos priorités et stratégies7 ».

Quant aux écoles primaires et secondaires adventistes, Larry Blackmer, alors vice-président pour l’éducation à la Division nord-américaine, a rapporté en 2017 qu’en 15 ans 274 écoles avaient été fermées8. Certes, les temps sont difficiles pour tous les niveaux d’éducation, et nombreux sont ceux qui proclament que le modèle axé sur les frais de scolarité est rompu et non viable9. Selon John Farber de la National Association of Independant Schools (NAIS), « nous ne pouvons plus compter sur notre stratégie traditionnelle d’augmenter les frais de scolarité année après année et de faire de fréquentes collectes de fonds pour nos fonds de dotation et notre programmation10 ». Durement touchés par la crise financière, les leaders en éducation cherchent des solutions pour augmenter et/ou diversifier leurs sources de revenu mais avec des résultats mitigés : partenariat avec des investisseurs pour financer le coût de construction d’installations qui ne génèrent pas de frais de scolarité, comme les boutiques et les hôtels11, rabais significatifs sur les frais de scolarité12, lancement de programmes novateurs et/ou nouveaux en ligne, ou recrutement de plus d’étudiants internationaux pour améliorer le flux de trésorerie de leurs établissements.

Plusieurs écoles ont cherché un revenu supplémentaire en tournant les yeux vers le gouvernement13, tout en continuant à rechercher des dons importants dans le secteur privé. Cependant, ces méthodes de collectes de fonds viennent avec leurs propres défis, et principalement, un déplacement des priorités. David Kirp déplore que « les priorités de l’enseignement supérieur soient moins déterminées par l'établissement que par de multiples parties prenantes – étudiants, donateurs, corporations, politiciens – chacun faisant la promotion de sa vision de l’institution réceptive, en fait, disons soumise.

Cependant, les défis se présentent toujours avec des opportunités. Ces temps troublés devraient donner à nos institutions la motivation de travailler en coopération plus étroite. C’est la principale conclusion du Chicago Summit15, mais c’est aussi une approche préconisée par Jeffrey Selingo de la Chronicle of Higher Education : « Il y a une meilleure solution : une véritable collaboration avec d’autres universités dans des domaines allant du monde académique à la gestion administrative16 ». Pour accomplir des buts aussi ambitieux, nous avons besoin, tant au niveau du conseil d’administration qu’au sein de la direction, de dirigeants qui sont des penseurs visionnaires, tolérants aux risques et aux échecs, et des décideurs courageux17 ». Les défis financiers peuvent tester l’engagement d’une institution envers sa mission ; cependant de tels défis demandent des dirigeants qui soient résolus, compétents, visionnaires, novateurs et profondément spirituels.

Dans ce numéro

Ce numéro spécial de la Revue d’éducation adventiste met l’accent sur le rôle et les responsabilités des membres du conseil d’administration, ces derniers assurant la direction et la surveillance d’un impressionnant système de plus de 8000 institutions éducatives enseignant aux élèves de la petite enfance jusqu’aux études supérieures18.

Le ministère éducatif de l’Église adventiste du septième jour est directement lié à sa mission de « faire des disciples de Jésus-Christ qui vivent comme ses témoins aimants et proclament à tous les peuples l’Évangile éternel du message des trois anges en vue de se préparer à son prochain retour »19. Ainsi, siéger à un conseil d’administration est un ministère. C’est une activité essentiellement spirituelle. C’est la raison pour laquelle le premier article de ce numéro insiste sur le profond impact de la spiritualité des membres des conseils d’administration sur les institutions qu’ils gouvernent.

Ella Simmons propose dix façons pratiques d'améliorer l'efficacité des présidents des conseils d'administration alors qu’ils assument leur si importante responsabilité. Arceli Rosario partage son expérience personnelle alors qu’elle était présidente d’un collège et travaillait avec son conseil dans un contexte asiatique. Lyndon Furst fait des suggestions pour aider les membres du conseil à éviter les ennuis juridiques. Ann Gibson fournit des recommandations précieuses pour aider les membres de conseil à remplir leurs obligations fiduciaires de diligence, de loyauté et d’obéissance alors qu’ils supervisent de près les finances des institutions qu’ils gouvernent.

Hudson Kibuuka explore les complexités de l’instauration d’une relation de travail avec les diverses autorités de labellisation (qui accordent des accréditations) dans le monde entier. Dans la section « Perspectives », Duane Covrig se penche sur le travail moral des conseils scolaires, ses membres ayant la responsabilité de remplir ce devoir sacré avec le niveau le plus élevé d’intégrité et d’équité. Et, dans la section « Les meilleures pratiques au travail », Craig Mattson définit les responsabilités des membres de conseil alors qu’ils répondent à leur appel à servir au conseil local.

Il y aura d’autres articles publiés dans les prochains numéros pour le reste de l’année 2019 : Karnik et Joseph Doukmetzian aborderont la question de la gouvernance efficace des conseils institutionnels ; Betty Bayer discutera de la formation professionnelle des membres de conseil, ceux-ci ayant aussi la responsabilité de s’assurer que des opportunités d’apprentissage professionnel adéquates et pertinentes soient accordées au corps professoral et au personnel ; et Robert Crux abordera la question de comment empêcher que les membres de conseil scolaire deviennent des « voyous ».

Appelés à diriger

Quand des administrateurs regardent un paysage plein de défis, ils sont souvent tentés de poser la question : « Ah ! maître, que ferons-nous ? » La réponse demeure : « N’aie pas peur, car ceux qui sont avec nous sont plus nombreux que ceux qui sont avec eux » (2 Rois 6. 15-17, NBS20). Les administrateurs peuvent aussi compter sur le précieux conseil d’Ellen White : « Soyons confiants et courageux… Dieu connaît chacun de nos besoins… Il a les moyens d’éliminer toute difficulté, afin que ceux qui le servent et qui respectent les moyens qu’il met en œuvre soient soutenus »21.

Nous devons nous concentrer sur notre mission et conserver le caractère unique de l’éducation adventiste22. En tant qu’administrateurs et membres de conseil d’administration, embrassons notre appel. En tant qu’enseignants et directeurs, apprenons-en plus sur la façon dont les conseils scolaires fonctionnent afin que nous puissions collaborer avec eux au soutien et à l’extension de la mission de nos écoles. Ne nous focalisons pas sur les eaux tumultueuses du Jourdain, mais sur la main puissante de notre Dieu (Nombres 13.30 ; Josué 14.12 ; Psaumes 20.6-9).

Bordes Henry Saturné

Bordes Henry Saturné, Ph.D., est professeur agrégé de leadership en éducation et directeur du programme d'administration de l'enseignement supérieur au département de leadership de la School of Education de l'Université Andrews, Berrien Springs, Michigan, États-Unis. M. Saturné est titulaire d'un doctorat en sciences religieuses de l'Université de Strasbourg, à Strasbourg, France. Il est également titulaire d'une maîtrise en théologie (M.Th.) de l'Université de Strasbourg et d'une maîtrise en éducation (M.Ed.) de l'Atlantic Union College, South Lancaster, Massachusetts, États-Unis. Au cours des 35 dernières années, il a été pasteur, directeur général d'une station de radio, directeur d'école, surintendant des écoles, vice-président de collège et d'université dans plusieurs États américains et dans deux pays : New York, Massachusetts, Haïti et Thaïlande. Ses intérêts de recherche portent sur les défis et les possibilités propres aux établissements d'enseignement confessionnels. M. Saturné est actuellement président de la commission scolaire Ruth Murdoch Elementary School Board à Berrien Springs, au Michigan.

En tant que coordonnateur de ce numéro, M. Saturné a contribué à tous les aspects de son élaboration, de l'identification des sujets, des auteurs et des réviseurs, à la formulation de commentaires sur les manuscrits et aux réponses aux questions. La rédaction de la REVUE l'a vivement remercié de son aide tout au long de la planification et de la production de ce numéro.

Référence recommandée :

Bordes Henry Saturné, Appelés à diriger dans des temps houleux, Revue de l’éducation adventiste,

NOTES ET RÉFÉRENCES

  1. Laura Ascione, "The Five Boldest University Models in 2017", eCampus News (12 juin 2017) : https://www.ecampusnews.com/2017/06/12/innovative-university-models/ 
  2. Département de l'éducation de la Conférence générale, Adventist World Education Statistics (31 décembre 2017) : https://education.adventist.org/education-statistics/ 
  3. Globalement, l'éducation est le seul moyen de sortir de la pauvreté ; cependant, la pauvreté reste le principal obstacle à l'éducation pour les pauvres du monde entier. Voir Phineas Rueckert, "10 Barriers to Education Around the World" Global Citizen (janvier 2019) : https://www.globalcitizen.org/en/content/10-barriers-to-education-around-the-world-2/ et Global Partnership for Education : Données sur l'éducation (5 mars 2019) : https://www.globalpartnership.org/data-and-results/education-data 
  4. Bryan Caplan, The Case Against Education : Why the Education System is a Waste of Time and Money (Princeton, N.J. : Princeton University Press, 2018). Voir les commentaires d'Allen Mendenhall à https://www.cato.org/cato-journal/springsummer-2018/case-against-education-why-education-system-waste-time-money-bryan 
  5. Tamara Hiler, Lanae Erickson Hatalsky et Megan John, "Incomplete : The Quality Crisis at America's Private, Non-Profit Colleges - Is College Good Enough?” Third Way (24 mai 2016) : http://www.thirdway.org/report/incomplete-the-quality-crisis-at-americas-private-non-profit-colleges 
  6. Michael Horn, " Will Half Of All Colleges Really Close In The Next Decade?" Forbes (13 décembre 2018) : https://www.forbes.com/sites/michaelhorn/2018/12/13/will-half-of-all-colleges-really-close-in-the-next-decade/#4bb1a5652e55 
  7. Voir les "Notes du président" d'avril 2017 de Richard Hart à https://myllu.llu.edu/newsoftheweek/story/?id=30218 
  8. Kimberly Luste Maran, "NAD Vice President Discusses Significance of NAD Year-End Meeting Votes for Education " (9 janvier 2017) : https://www.nadadventist.org/news/nad-vice-president-discusses-significance-nad-year-end-meeting-votes-education 
  9. John S. Farber, "The Independent School Financial Model Is Broken : Here's How We Fix It," Independent School Magazine (2012) : http://www.nais.org/Magazines-Newsletters/ISMagazine/Pages/The-Independent-School-Financial-Model-is-Broken.aspx ; Patrick F. Bassett, "The New Normal : A Game-changing Model for Financially Sustainable Schools ", Independent School (2010) : http://www.nais.org/Articles/Documents/NewNormalv2.pdf 
  10. Bassett, " The New Normal : A Game-changing Model for Financially Sustainable Schools"
  11. Jodi Helmer, "Partners in Higher Ed Housing : On Campuses Across the Nation, Public-Private Partnerships Are Revitalizing Student Housing ", University Business (septembre 2016) : https://www.universitybusiness.com/article/partners-higher-ed-housing 
  12. The Hechinger Report, "Colleges Drop Tuition to Lure Students", U.S. News and World Report (30 août 2018) : https://www.usnews.com/news/education-news/articles/2018-08-30/colleges-drop-advertised-tuition-to-lure-students 
  13. Deborah A. Verstegen, Vern Brimley et Rulon R. Garfield, Financing Education in a Climate of Change (Boston, Mass. : Peason, 2015), 240 ; Melody Tan, "Australian Government Grants A$100 Million to Adventist Schools : Government Grants Spark Building Projects ", Adventist World (octobre 2009) : http://archives.adventistworld.org/2009/october/australian-government-grants-a-100-million-to-adventist-schools.html ; Jarrod Stackelroth, " Fiji School Waives Government Funds to Keep Adventist Identity ", Adventist Review (février 2019) : https://www.adventistreview.org/church-news/story13382-fiji-school-waives-government-funds-to-keep-adventist-identity 
  14. David Kirp, Shakespeare, Einstein and the Bottom Line : The Marketing of Higher Education (Cambridge, Mass. : Harvard University Press, 2003), 3, 4 ; voir aussi Derek Bok, "The Ambiguous Role of Money in Higher Education", The Chronicle of Higher Education (12 août 2013) : https://www.chronicle.com/article/The-Ambiguous-Role-of-Money-in/141035 
  15. Debbie Michel, "Higher Ed Leaders Vote to Explore Collaboration", Adventist Review (13 août 2018) : https://www.adventistreview.org/church-news/story6392-higher-ed-leaders-vote-to-explore-collaboration ; Chicago Declaration-August 12, 2018 : The Future of Seventh-day Adventist Higher Education (Chicago Summit, août 2018) : https://www.nadadventist.org/sites/default/files/2018-08/The%202018%20Chicago%20Declaration%20paper.pdf 
  16. Jeffrey J. Selingo, "Networked U.'s : This Is What Will Save Higher Ed ", The Chronicle of Higher Education (8 novembre 2017) :http://www.chronicle.com/article/Networked-U-s-This-Is-What/241724?cid=wb&utm_source=wb&utm_medium=en&elqTrackId=d3e6cd15d3e24be990326f1bb9b516fe&elq=a3a88e4173684c8cb5286a70a7457fb1&elqaid=16566&elqa....
  17. Amit Mrig et Patrick Sanaghan, The Skills Future Higher-Ed Leaders Need to Succeed (Denver, Colo. : Academic Impressions, 2017), 20 : https://www.academicimpressions.com/PDF/future-skillset.pdf.
  18. General Conference Department of Education, Adventist World Education Statistics (31 décembre 2017): https://education.adventist.org/education-statistics/ 
  19. Mission Statement of the Seventh-day Adventist Church: https://www.adventist.org/en/information/official-statements/statements/article/go/-/mission-statement-of-the-seventh-day-adventist-church/ 
  20. 2 Rois 6.15-17, Nouvelle Bible Segond, NBS, 2002.
  21. Ellen G. White, Le ministère de la guérison, p. 415, éditions Le monde français, PPPA, 1977.
  22. George R. Knight, Educating for Eternity: A Seventh-day Adventist Philosophy of Education (Berrien Springs, Mich.: Andrews University Press, 2016); Arthur F. Holmes, The Idea of a Christian College, éd. rév. (Grand Rapids, Mich.: Eerdmans, 1987).