Jerome Thayer

TRENTE ANNÉES DE RECHERCHES SUR L’IMPACT DES ÉCOLES ADVENTISTES SUR LES ÉLÈVES

Le présent article passe en revue les principales conclusions de plusieurs études marquantes sur l’impact de l’éducation adventiste sur les élèves adventistes fréquentant les écoles de cette même confession avec l’objectif d’inspirer la poursuite de la recherche et des études plus poussées.

L’Église adventiste investit d’énormes ressources dans l’éducation primaire et secondaire. Il est donc important de déterminer quel est l’impact de ces écoles adventistes sur les élèves. Elles ont un impact de façon planifiée et non planifiée. Le programme éducatif adventiste est développé afin de favoriser la réalisation de buts et d’objectifs mais les écoles ont aussi un impact sur les élèves dans des domaines qui ne sont pas spécifiquement enseignés dans le programme. En se basant sur des données provenant d’études de recherche entre 1985 et 2014, cet article décrit comment la fréquentation d’une école adventiste dans la Division nord-américaine (NAD)1 est liée à l’atteinte des buts et objectifs de l’éducation adventiste.

Dans les grandes lignes, Ellen White2 a exposé les buts de l’éducation adventiste en mettant l’accent sur l’ampleur et la profondeur des résultats souhaités. En termes d’ampleur, elle a fait appel au « développement harmonieux des facultés physiques, mentales et spirituelles ». Elle croyait que plutôt que les écoles « se contentent de transmettre simplement (aux élèves) des connaissances techniques », il faudrait leur insuffler « les principes de vérité, d’obéissance, d’honneur, d’intégrité, de pureté » et « par-dessus tout que (les) élèves apprennent de la vie la grande leçon de l’altruisme »3. En termes de profondeur, elle a déclaré : « L’idéal que Dieu propose à ses enfants dépasse de beaucoup tout ce qu’ils peuvent imaginer de meilleur. (…) (L’étudiant) progressera aussi vite et aussi loin que possible dans chacun des domaines de la véritable connaissance »4.

Le site web du Bureau de l’éducation de la NAD présente la déclaration suivante sur la philosophie adventiste de l’éducation et ses objectifs de base en matière de programmes d’études :

  • « L’Église adventiste du septième jour reconnaît Dieu comme l’ultime source de l’existence, de la vérité et de la puissance. Dieu a créé à son image une humanité parfaite, perfection qui fut plus tard entachée par le péché. Dans son sens le plus large, l’éducation est un moyen de ramener les êtres humains à leur relation initiale avec Dieu. Les caractéristiques distinctes de cette vision du monde adventiste, construite autour de la création, de la chute, de la rédemption et la recréation, sont tirées de la Bible et des écrits inspirés d’Ellen G. White.
  • Le but de l’éducation est de restaurer chez les êtres humains l’image de Dieu telle que la vie de Jésus-Christ l’a révélée. Cela ne peut s’accomplir que par l’orientation du Saint-Esprit. Une telle éducation transmet bien plus qu’un savoir académique. Elle favorise le développement équilibré de la personne globale – sur les plans spirituel, physique, intellectuel et socio-émotionnel. C’est un processus qui s’étend sur toute une vie. En travaillant ensemble, foyers, écoles et églises collaborent avec des agents divins pour préparer les apprenants à être de bons citoyens dans ce monde, et pour l’éternité.
  • Les apprenants choisiront d’accepter Dieu comme le Créateur et le Rédempteur.
  • Les apprenants grandiront dans la connaissance de la compréhension du Dieu de la création.
  • Les apprenants appliqueront de façon créative leur connaissance spirituelle, physique, intellectuelle et socio-émotionnelle.
  • Les apprenants démontreront leur engagement envers le Créateur par le service à autrui 5. »

Ces énoncés combinent trois éléments : 1) le programme d’études est basé sur les Écritures et les écrits de Ellen G. White ; 2) les objectifs doivent viser à la fois les domaines spirituels (chrétiens, adventistes) et non spirituels (mentaux, physiques et sociaux) ; et 3) les résultats escomptés englobent les domaines cognitifs (connaissance, compréhension, application), affectifs (attitudes et valeurs) et comportementaux (style de vie).

Cet article passe en revue les rapports publiés et non publiés des projets de recherche qui ont évalué la mesure dans laquelle les écoles de la NAD ont atteint les objectifs essentiels de l’éducation adventiste. De surcroît, des analyses secondaires de l’ensemble des données d’importants projets de recherche ont été réalisées pour cet article. Les chercheurs pour les études référencées dans cet article ont recueilli des données pour des centaines de variables de résultats. En raison de l’espace limité, seuls les résultats les plus pertinents directement liés aux objectifs de l’éducation adventiste sont ici passés en revue. Un rapport antérieur plus complet de ce rapport est disponible en ligne. (Voir http : //bit.ly/2ruL41q pour une explication plus détaillée des procédures d’échantillonnage et de collecte des données)6.

Dans cet article, les objectifs éducatifs sont classés en six catégories sur la base de trois domaines (cognitif, affectif et comportemental) et de deux zones de contenu : objectifs spirituels et objectifs non spirituels (mental, physique et social).

La mesure dans laquelle les résultats de l’éducation élémentaire et secondaire ont été atteints est évaluée 1) pour les élèves adventistes qui n’ont pas fréquenté d’école adventiste, 2) pour ceux qui ont fréquenté des écoles adventistes pendant une partie de leur scolarité mais pas toute leur scolarité, 3) et pour ceux qui n’ont fréquenté que des écoles adventistes. Les élèves adventistes sont comparés à des élèves adventistes ne fréquentant pas d’école adventiste ou fréquentant une école publique. Cette revue n’évaluera pas l’impact des différentes méthodes ou des différentes expériences au sein de l’éducation adventiste. Alors que certaines études contrôlaient pour d’autres variables telles que les caractéristiques du foyer, incluant l’affiliation religieuse des parents et les caractéristiques de l’église, ces constatations ne seront pas examinées dans cet article.

Travaux de recherche

Cet article passe en revue 18 études ou rapports de recherche sur 12 ensembles de données. Sont incluses dans cet article à la fois les analyses originales et les analyses secondaires des ensembles de données. Six des études sont des thèses de doctorat avec une taille d’échantillon relativement petite et un champ d’action étroit : Minder (1985), Rice (1990), Epperson (1990), Pawluk (1992 et 1993), Carlson (1996) et Santiago (2014)7. Trois études ont porté sur de grands projets de recherche avec une grande taille d’échantillons et un vaste champ d’action : la Youth Retention Study (étude sur la rétention des jeunes) – Dudley (1989), Dudley et Kangas (1990), Dudley (2000) et Thayer (2008) ; Valuegenesis1 – Dudley (1992) et Thayer (2008) ; et CognitiveGenesis – Cruise, Kido et Thayer (2007) et Thayer (2013)8. Trois des études ont porté sur de grands projets pluriannuels avec de grandes tailles d’échantillons mais un champ d’action étroit. Toutes les trois ont été menées par Thayer (1978), (1992) et (2006)9.

Résultats

L’impact des écoles adventistes sur les élèves est présenté pour les variables de résultats dans sept sections : résultats généraux, résultats spirituels cognitifs, résultats non spirituels cognitifs, résultats spirituels affectifs, résultats non spirituels affectifs, résultats spirituels comportementaux et résultats non spirituels comportementaux.

L’impact des écoles d’église sur les objectifs de l’éducation adventiste est déclaré comme ayant un des trois résultats : un rapport positif, un rapport négatif ou pas de rapport. Un rapport positif signifie que les étudiants adventistes dans les écoles adventistes ont atteint les objectifs de l’éducation adventiste à un niveau plus élevé que les élèves adventistes non inscrits dans des écoles adventistes (la plupart étant dans des écoles publiques), ou que les élèves adventistes avec plus d’années passées dans les écoles adventistes ont obtenu de meilleurs résultats dans la réalisation des objectifs de l’éducation adventiste que ceux qui ont passé moins d’années dans des écoles adventistes. Un rapport négatif signifie que les élèves adventistes dans les écoles adventistes ont atteint les objectifs de l’éducation adventiste à un niveau plus bas que les élèves adventistes ne fréquentant pas des écoles adventistes, ou que les élèves avec plus d’années dans les écoles adventistes ont obtenu de moins bons résultats dans la réalisation des objectifs de l’éducation adventiste que ceux qui ont passé moins d’années dans une école adventiste. Pas de rapport signifie qu’il n’y avait aucune différence dans la réalisation des objectifs de l’éducation adventiste entre les élèves adventistes inscrits dans des écoles d’église et les élèves adventistes fréquentant des écoles non adventistes, ou entre les élèves adventistes ayant passé plus d’années dans des écoles adventistes et ceux ayant passé moins d’années dans des écoles adventistes.

Résultats généraux

Deux projets de recherche majeurs portaient sur un grand nombre de sujets et un large éventail de variables liées aux résultats souhaités : Valuegenesis1 et la Youth Retention Study. Cinq analyses sont rapportées dans cet article pour ces projets de recherche10. Dudley et Thayer ont fait un rapport sur l’étude Valuegenesis1et Dudley et Kangas, Dudley, et Thayer12 ont fait un rapport sur la Youth Retention Study.

Les deux études ont donné des résultats mitigés – pour certains résultats il y avait un rapport positif avec l’éducation adventiste, mais pour beaucoup d’autres, il n’y avait pas de rapport. Seules deux variables – l’action sociale et la préoccupation sociale – ont penché en faveur des élèves adventistes qui ne sont pas dans des écoles adventistes. Pour la majorité des résultats, il y avait un rapport plus fort entre les résultats souhaités et la fréquentation d’écoles secondaires adventistes qu’avec la fréquentation d’écoles primaires adventistes.

L’impact de l’éducation adventiste sur les résultats spirituels cognitifs

Une seule étude portait sur l’impact de l’éducation adventiste sur les résultats spirituels cognitifs – Thayer (1992)13. Le rendement des élèves en ce qui concerne les résultats cognitifs (connaissance, compréhension) en rapport avec le programme d’études de Bible et religion de la NAD était positivement lié aux années d’éducation adventiste.

Les résultats de ces études bien que datant de plus de dix ans, sont assez positifs quant à l’effet de l’éducation adventiste sur un large éventail de résultats. L’auteur de l’étude la plus complète qui contient des données pouvant être utilisées pour mesurer à la fois l’impact à court terme et l’impact à long terme de l’éducation adventiste, déclare que « l’information recueillie pendant dix ans – de 1987 à 1997 – est un témoignage éclatant des bienfaits de l’éducation adventiste… Quelques-unes des différences... étaient grandes et quelques-unes étaient moindres, mais à l’exception d’une seule – la préoccupation sociale – toutes favorisaient l’éducation chrétienne ».

L’impact de l’éducation adventiste sur les résultats non spirituels cognitifs

Quatre études portaient sur les résultats non spirituels cognitifs. Ces études ont interrogé les élèves du K-12 (du primaire à la fin du secondaire) de l’Union atlantique, la fédération du Sud de la Nouvelle-Angleterre, l’Union du Pacifique Nord, et la Division nord-américaine (NAD) 14 – Thayer (1978), Pawluk, Thayer (206) et Thayer (2013)15. Tous ces rapports ont évalué à la fois la réussite scolaire (lecture, langues, mathématiques, sciences sociales, sciences et sources d’information) et l’aptitude cognitive (verbale, quantitative, et non verbale). La recherche la plus récente et la plus complète a été la CognitiveGenesis16 qui a observé les élèves de la troisième à la neuvième année[1] et la onzième année dans toutes les écoles K-12 en Amérique du Nord de 2006 à 2009. Les résultats de ces études ont indiqué que les élèves des écoles primaires et secondaires adventistes ont obtenu des résultats bien supérieurs à la moyenne nationale et ont également obtenu des résultats bien au-dessus de ce qui serait prédit par des tests d’aptitude cognitive. La relation s’est révélée vraie pour tous les niveaux, pour tous les genres d’écoles (petites et grandes) et à tous les niveaux d’aptitude cognitive. Ces études ont démontré une relation positive entre le nombre d’années d’éducation adventiste et à la fois l’augmentation de la réussite scolaire et le développement de l’aptitude cognitive.

L’impact de l’éducation adventiste sur les résultats spirituels affectifs

Deux études portaient sur les résultats spirituels affectifs – Valuegenesis1 et la Youth Retention Study. Au cours de la première année de l’étude Youth Retention Study de Dudley pendant 10 ans, tous les sujets ont été priés d’évaluer l’influence du foyer, de l’église et de l’école sur leur expérience spirituelle. Dudley et Kangas17 ont déclaré que le pourcentage de sujets qui pensaient que chaque groupe avait eu une bonne influence sur leur expérience spirituelle était de 74 pour cent pour les membres de leur famille d’origine, 55 pour cent pour les membres de leur famille d’église et 34 pour cent pour les membres de leur famille d’école. Étant donné qu’environ la moitié des élèves fréquentait l’école publique, la faible cote pour l’effet des écoles sur l’expérience spirituelle se comprend. Dans sa nouvelle analyse des données de la Youth Retention, l’analyse de Thayer en 200818 a constaté qu’en limitant l’analyse aux élèves dans les écoles adventistes et en posant des questions plus directes telles que « Ce que j’ai appris à la maison », « Ce que j’ai appris à l’église » et « Ce que j’ai appris à l’école », le pourcentage de sujets qui pensaient que chaque entité avait eu une bonne influence sur leur expérience spirituelle a été de 82 pour cent pour le foyer, 74 pour cent pour l’église et 70 pour cent pour l’école.

Ces deux études – Valuegenesis1 et Youth Retention Study – ont trouvé des corrélations positives entre l’éducation adventiste et la plupart des variables liées à l’Église adventiste telles que la loyauté confessionnelle, l’orthodoxie confessionnelle, la relation à l’Église, l’intention de rester adventiste et l’intention d’épouser une ou un adventiste. Les conclusions ont été contradictoires entre l’éducation adventiste et des résultats spirituels plus généraux tels que la maturité de la foi et l’engagement envers Jésus-Christ, et une variable liée à l’Église adventiste, soit l’intention d’être un adventiste actif.

L’impact de l’éducation adventiste sur les résultats non spirituels affectifs

Trois études ont analysé les résultats non spirituels affectifs : Valuegenesis1, la Youth Retention Study et Carlson19. En regardant à la relation entre une éducation adventiste et les attitudes à l’égard des normes de comportement, une étude a constaté que les élèves fréquentant une école adventiste étaient plus d’accord avec la norme d’abstinence de rapports sexuels avant le mariage que ceux qui n’étaient pas inscrits dans une école adventiste. Une autre étude n’a révélé aucune relation entre des années d’éducation adventiste et six normes adventistes – normes reliées au tabac, à l’alcool, aux drogues, au sexe et au vêtement, mais elle a trouvé une relation négative entre une éducation adventiste et l’accord avec trois normes, celles reliées au port des bijoux, de la musique rock et de la fréquentation des cinémas. Deux de ces études ont constaté une relation négative entre une éducation adventiste et les préoccupations sociales : une étude a révélé que les élèves dans les écoles adventistes obtiennent de moins bons résultats en ce qui concerne les préoccupations sociales que ceux qui sont dans les écoles publiques, et une étude a révélé que les élèves ayant passé moins d’années dans une école adventiste obtiennent de meilleurs résultats en ce qui concerne les préoccupations sociales que ceux qui ont passé plus d’années dans une école adventiste.

L’impact de l’éducation adventiste sur les résultats spirituels liés au comportement

Huit études – le plus grand nombre d’études de l’ensemble des sept sections – ont analysé les résultats spirituels comportementaux. La plupart d’entre d’elles ont révélé des relations positives entre la scolarisation adventiste et les résultats spirituels comportementaux : tant pour les résultats chrétiens d’ensembles tels que la fréquentation de l’église, la lecture de la Bible, la prière personnelle, le paiement de la dîme et le partage de sa foi avec les autres, que pour les résultats spécifiquement adventistes tels qu’être membre d’une église adventiste, être un membre actif, ne pas quitter ou cesser de fréquenter l’église et se marier avec une ou un adventiste. Une étude a révélé des relations négatives entre l’éducation adventiste et les niveaux de spiritualité et l’évangélisation adventistes.

L’impact de l’éducation adventiste sur les résultats non spirituels comportementaux

Deux études ont rapporté des travaux sur les résultats non spirituels comportementaux. Les seuls résultats rapportés dans cette section sont liés à la santé et à l’action sociale. Une étude a révélé une relation positive entre le nombre d’années de scolarisation adventiste et le fait de prendre soin de la santé physique pendant la fréquentation de l’école, et l’autre étude n’a pas établi de relation entre le nombre d’années de scolarisation adventiste et le fait de prendre soin de la santé physique cinq ans plus tard. Les deux études ont relevé une relation négative entre le nombre d’années passées dans une école adventiste et l’action sociale.

Conclusions et recommandations

Les résultats de ces études bien que datant de plus de dix ans, sont assez positifs quant à l’effet de l’éducation adventiste sur un large éventail de résultats. L’auteur de l’étude la plus complète qui contient des données pouvant être utilisées pour mesurer à la fois l’impact à court terme et l’impact à long terme de l’éducation adventiste, déclare que  « l’information recueillie pendant dix ans – de 1987 à 1997 – est un témoignage éclatant des bienfaits de l’éducation adventiste… Quelques-unes des différences... étaient grandes et quelques-unes étaient moindres, mais à l’exception d’une seule – la préoccupation sociale – toutes favorisaient l’éducation chrétienne »20.

Par contre, il faut être prudent dans l’interprétation des résultats rapportés dans cet article car la présence ou l’absence d’une relation n’est pas une preuve suffisante de la présence ou l’absence d’un lien causal entre l’éducation adventiste et les conséquences étudiées. Il est difficile de dissocier les effets des parents, de l’église et de l’école. Par exemple, il est raisonnable de supposer que les parents qui s’identifient plus étroitement avec l’Église adventiste sont plus susceptibles d’envoyer leurs enfants dans une école adventiste. De plus, la difficulté d’identifier et de sonder un groupe représentatif d’élèves adventistes fréquentant une école publique et de faire le suivi de personnes qui ont abandonné l’Église, invite à faire preuve de prudence dans l’interprétation des résultats ici rapportés. Plus encore, la plupart de ces études ont plus de dix ans. Voilà pourquoi la recherche sur l’impact de la scolarisation adventiste sur les élèves doit se poursuivre.

Alors que l’on peut supposer qu’il existe des relations positives entre l’éducation adventiste en Amérique du Nord et des résultats souhaitables dans de nombreux cas, la plupart ne sont pas importants. Et, pour de nombreux résultats importants, aucune relation n’a été trouvée. Même pour les variables avec une forte relation positive entre le résultat et la fréquentation d’une école adventiste – comme l’abandon de l’appartenance à l’Église – le résultat laisse beaucoup de place pour l’amélioration. Par exemple, Dudley21 a constaté que 38 pour cent des jeunes qui avaient quitté l’Église entre 16 et 17 ans et 25 et 26 ans avaient suivi la plus grande partie de leur scolarité dans des écoles adventistes.

Dans certains domaines, on a constaté des résultats à la fois positifs et négatifs. Dudley et Kangas ont conclu qu’à l’intérieur de la NAD « la scolarisation adventiste suscite la croyance en la doctrine, la foi dans un idéal sous-jacent, des résolutions pour l’avenir. Elle ne produit pas nécessairement une religion plus personnellement vécue »22.

L’impact de l’éducation adventiste en Amérique du Nord semble plus prononcé dans les domaines spécifiquement confessionnels – comme rester adventiste – que dans les domaines chrétiens plus généraux – comme s’engager envers Jésus-Christ. Les chercheurs ont révélé une relation négative entre la fréquentation d’une école adventiste et l’acceptation de certaines normes adventistes (bijoux, musique rock, et fréquentation des cinémas) ainsi que la préoccupation sociale et l’action sociale.

Bien que les conclusions de ces études soient assez positives en ce qui concerne l’effet de l’éducation adventiste sur la plupart des résultats, du moins dans la Division nord-américaine, elles suggèrent qu’il y a des domaines où l’éducation adventiste, au sein de la NAD, pourrait investir des ressources pour déterminer la dynamique de pourquoi, dans certains domaines, les résultats n’ont pas été aussi positifs qu'espéré et comment les améliorer. Les écoles adventistes ont besoin de continuer et de renforcer leur travail qui a donné des résultats positifs quant à la connaissance biblique, à la réussite scolaire, à la relation avec l’Église adventiste et à la plupart des résultats spirituels. Il faut, par contre, accorder davantage d’attention à la façon dont les écoles adventistes pourraient être plus efficaces pour que leurs élèves atteignent les objectifs liés à l’établissement d’une relation personnelle avec Jésus, à l’intention d’être un membre actif, à la préoccupation et à l’action sociales et aux normes adventistes du comportement.

Cet article a été revu par des pairs.

Jerome Thayer

Jerome Thayer, Ph.D., est professeur émérite de recherche et de méthodologie statistique à l’université Andrews à Berrien Springs, dans le Michigan, aux États-Unis.

Citation recommandée :

Jerome Thayer, “Trente années de recherches sur l’impact des écoles adventistes sur les élèves”, Revue d´éducation adventiste, N° 46 Available at https://jae.adventist.org/fr/2018.4.3.

NOTES ET RÉFÉRENCES

  1. Les mémoires inclus dans cette liste ont étudié des élèves dans la Division nord-américaine, à l’exception d’une. L’étude par Edwin P. Alicea Santiago, The Relationship of Family, Church, School, Peers, Media, and Adventist Culture to the Religiosity of Adventist Youth in Puerto Rico a étudié des élèves à Puerto Rico qui fait partie de la Division interaméricaine. Mémoire non publié, université Andrews, 2014.
  2. Ellen G. White, Éducation (Éditions Vie et santé, France), p.15.
  3. Ibid., p.35.
  4. Ibid., p.21.
  5. Bureau de l’éducation, Division nord-américaine des adventistes du septième jour (NAD), “The Approach and Philosophy of Adventist Education and Core Curriculum Goals” (2014). Disponible à http://adventisteducation.org/abt.html.
  6. Jerome Thayer, “The Impact of Adventist Schools on Students.” Présentation au 4e Symposium sur la Bible et l’érudition adventiste, Riviera Maya, Estado Quintana Roo, Mexique (2008): http://fae.adventist.org/essays/iv_Thayer_Jerry.pdf.
  7. Warren E. Minder, A Study of the Relationship Between Church Sponsored K-12 Education and Church Membership in the Seventh-day Adventist Church. Thèse de doctorat non publiée, Western Michigan University, 1985; Robert W. Rice, A Study of the Relationship Between Attending Seventh-day Adventist Academies 9-12 and Subsequent Commitment to the Seventh-day Adventist Church. Thèse de doctorat non publiée, University of Denver, 1990; James Epperson, The Relationship of Seventh-day Adventist School Attendance to Seventh-day Adventist Church Membership in the Southern Union Conference. Thèse de doctorat non publiée, Loma Linda University, La Sierra campus, 1990; Stephen T. Pawluk, A Comparison of the Academic Achievement of Students in Multigrade Elementary Classrooms and Students in Self-contained Single-grade Elementary Classrooms. Thèse de doctorat non publiée, Montana State University, 1992; Stephen T. Pawluk, “A Comparison of the Academic Achievement in Multigrade and Single-grade Elementary Church-school Classrooms,” Journal of Research on Christian Education 2:2 (automne 1993): 235-254. doi.org/10.1080/10656219309484786; Richard G. Carlson, A Comparison of Faith Maturity and Denominational Loyalty in Seventh-day Adventist Students at Public and Parochial High Schools in the Mid-America Union Based on the Valuegenesis Study. Thèse de doctorat non publiée, University of Nebraska, Lincoln, 1996; Edwin P. Alicea Santiago, The Relationship of Family, Church, School, Peers, Media, and Adventist Culture to the Religiosity of Adventist Youth in Puerto Rico. Thèse de doctorat non publiée, Andrews University, 2014.
  8. Roger L. Dudley, A Ten-year Study of Youth Retention in the Seventh-day Adventist Church in North America (Berrien Springs, Mich.: Andrews University Institute of Church Ministry, 1989); Roger L. Dudley and Janet Leigh Kangas, The World of the Adventist Teenager (Hagerstown, Md.: Review and Herald, 1990); Roger L. Dudley, Why Our Teenagers Leave the Church: Personal Stories From a 10-year Study (Hagerstown, Md.: Review and Herald, 2000); Jerome Thayer, “Youth Retention Study Reanalysis.” Manuscrit non publié. Andrews University, 2008; Roger L. Dudley, Valuegenesis: Faith in the Balance. Riverside, Calif.: La Sierra University Press, 1992); Robert Cruise, Elissa Kido, and Jerome Thayer, “CognitiveGenesis Yearly Report” (2007). Rapports disponibles à https://crae.lasierra.edu/cognitivegenesis-2/publications/; Jerome Thayer, “CognitiveGenesis Report.” Manuscrit non publié. Andrews University, Berrien Springs, Mich., 2013.
  9. Jerome Thayer, “Will My Child Suffer Scholastically if He Attends Church School?,” Adventist Review 155:35 (August 31, 1978): 899-901. Jerome Thayer, “What We Have Learned About Religious Education From the Religion Achievement Test Results.” Un rapport préparé pour la Commission nord-américaine sur l’éducation religieuse. Manuscrit non publié. Andrews University, 1992; Jerome Thayer, “Southern New England Research Report.” Manuscrit non publié. Andrews University, 2006.
  10. Trois études Valuegenesis par V. Bailey Gillespie ont recueilli des données sur la maturité de la foi, les valeurs et l’engagement des élèves adventistes dans les écoles adventistes et publiques dans la Division nord-américaine. Valuegenesis1 (1990), citée dans la présente étude, a jeté les bases pour les études subséquentes : Valuegenesis2 (2000) et Valuegenesis3 (2010). Pour plus d’information sur ces études subséquentes, contactez le Hancock Center for Youth and Family Ministry à hcyfm@lasierra.edu. En plus, recherchez http://circle.adventist.org, en utilisant le mot-clé Valuegenesis pour une liste de rapports connexes: http://circle.adventist.org/browse/?browse_node=252.
  11. Roger L. Dudley, Valuegenesis: Faith in the Balance (Riverside, Calif.: La Sierra University Press, 1992); Jerome Thayer, “The Impact of Adventist Schools on Students.”
  12. Dudley et Kangas, The World of the Adventist Teenager; Dudley et Kangas, Why Our Teenagers Leave the Church: Personal Stories From a 10-year Study; Thayer, “Youth Retention Study Reanalysis” (2008); Dudley et Kangas, “Valuegenesis Reanalysis.” Manuscrit non publié. Andrews University, 2008.
  13. Thayer, “What We Have Learned About Religious Education From the Religion Achievement Test Results.”.
  14. Pour une décomposition des différents niveaux scolaires échantillonnés dans chaque étude, voir Thayer, “The Impact of Adventist Schools on Students.”
  15. Thayer “Will My Child Suffer Scholastically if He Attends Church School?” ; Pawluk, “A Comparison of the Academic Achievement in Multigrade and Single-grade Elementary Church-school Classrooms”; Thayer, “Southern New England Research Report”; Thayer, CognitiveGenesis Report, 2013.
  16. Voir les quatre rapports annuels CognitiveGenesis disponibles à https://crae.lasierra.edu/cognitivegenesis-2/publications/. L’étude 2006-2009 a recueilli des données sur la réussite scolaire dans les écoles adventistes dans l’ensemble des États-Unis, le Canada et les Bermudes.“Assessing Adventist Academics: A Mid-point Update on Cognitive Genesis” par Elissa E. Kido, Jerome D. Thayer, et Robert J. Cruise dans The Journal of Adventist Education 71:2 (décembre 2008/janvier 2009): 5-10: http://circle.adventist.org/files/jae/en/jae200871020506.pdf.
  17. Dudley et Kangas, The World of the Adventist Teenager.
  18. Thayer, “Youth Retention Study Reanalysis.”
  19. Valuegenesis Report1 (1990); et Carlson, A Comparison of Faith Maturity and Denominational Loyalty in Seventh-day Adventist Students at Public and Parochial High Schools in the Mid-America Union Based on the Valuegenesis Study.
  20. Dudley, Why Our Teenagers Leave the Church: Personal Stories From a 10-year Study, 160.
  21. Ibid.
  22. Dudley et Kangas, The World of the Adventist Teenager, 84.